https://www.la-viande.fr/animal-elevage/boeuf/races-bovines

La vache bleue du Nord provient de la race belge Tirlemont originaire de la région de Bruxelles. 

VACHE BLEUE DU NORD

Les origines de la vache Bleue du Nord

La vache Bleue du Nord est une race de vache originaire de la région de l’Avesnois, près de la frontière belge. C’est une race parfaitement adaptée aux climats humides et froids. C’est une vache que l’on retrouve principalement dans le département du Nord, et en Belgique.
La Bleue du Nord est une vache calme et docile, mais parfois têtue. C’est une vache rustique et très bien adaptée au climat humide et froid de sa région d’origine.
La Vache bleue du Nord a une bonne longévité, et en moyenne 5 à 6 lactations par vaches. Il n’est pas rare de retrouver des bêtes de 12 à 15 ans d’âge . Plutôt précoce, la Bleue du Nord atteint la maturité sexuelle vers 15 mois et sa durée de gestation est d’en moyenne 282 jours. Avec envrion 63 % de réussite à la première insémination, sa fertilité est comparable à la moyenne des autres races. Elle vêle assez facilement, mais le caractère culard provoque des vêlages plus difficiles, nécessitant des césariennes.

Sa Morphologie

La vache bleue du Nord possède un bon gabarit, les femelles pèsent entre 700 et 900 kg pour une hauteur entre 135 et 140 cm au garrot . Les males pèsent entre 1 100 et 1 300 kg, et mesurent entre 138 et 145 cm au garrot.  La morphologie de chaque animal de la la race peut varier de manière importante suivant la présence ou non du gène culard.

La Bleue du Nord , vache à lait ou vache à viande ?

La Bleue du Nord est une vache à la production de lait légèrement inférieure à ses concurrentes, mais reconnue pour ses performances bouchères. Les veaux sont de qualité et la viande est appréciée pour sa tendreté et sa faible proportion de gras.

Cette race produit environ 5 300 litres par lactation avec un taux butyreux de 3,6 % et un taux protéique de 3,1 %. Les performances plutôt médiocres sont sommes tous très relatifs car cette vache est élevée dans la zone la plus froide du département du Nord, et avec des herbages moins productifs que élevages utilisant sur l’ensilage de maïs. D’ailleurs les éleveurs de bleues du Nord ont des quotas laitiers moins important. Il n’est pas rare de voir des lactations de près de 7 000 kg . Le record de la race est détenu depuis 1995 avec 9 091 litres de lait durant ses 456 jours de lactation. 

Le gène culard représente entre 10 et 20 % de son patrimoine génétique.  La sélection tend à maintenir le caractère mixte et à éliminer le caractère culard, facteur de naissances complexes nécessitant des césariennes. Les animaux engraissés sont nettement plus lourds que d’autres races laitières. Les vaches de réforme bleues du Nord atteignent un poids de carcasse moyen de 355 kg, pouvant facilement atteindre 400 kg, contre 317 kg pour la Prim’Holstein. 

Découvrir les autres races de vaches

Voilà , vous connaissez maintenant les caractéristiques principales de la vache Bleue du Nord   et je vous invite à découvrir les autres races de vaches.

 
On reste en contact ?